02 96 27 80 01

Le viager a-t-il encore un avenir ?

Le système du viager est-il roujours pertinent pour accéder à la propriété ? Notre notaire à Dinard, Saint-Malo et Dinan vous répond.

 notaire à Dinard, Saint-Malo et Dinan, le viager
Le viager est un mode de vente qui vise à convertir tout ou partie du prix de vente d'un bien immobilier en une rente viagère annuelle, laquelle est versée au vendeur à vie.
 
Payée chaque mois ou chaque trimestre par l’acquéreur de l’appartement ou de la maison, la rente viagère est mise en place dès le jour de la signature de l’acte notarié. Cette dernière prend fin lorsque le vendeur décède.
 
Mais une question reste en suspens : le viager a-t-il encore du sens en 2018 ? 
 

Non, le viager ne présente plus aucun intérêt…

En 2018, il semblerait que le viager libre, qui est l’inverse du viager occupé (libres de tout occupant, il permet à l’acquéreur d’occuper les lieux voire même de les louer), ne soit pas aussi attractif que par le passé. En effet, votre spécialiste de la gestion de patrimoine à Dinard constate que ce mode de vente n’a plus véritablement d’intérêt en raison des taux de crédit actuellement revus à la baisse.
 
En effet, il se trouve que l’acquéreur a aujourd’hui la possibilité d’emprunter à 1,45 % sur quinze ans, ce qui reste très avantageux. 
 
De ce fait, il est probablement préférable d’emprunter dans le cadre d’un investissement classique : l’acquéreur connaît le montant à verser ainsi que la durée de remboursement, ce qui est impossible dans le cas d’un achat en viager. Qui plus est, en achetant pleinement un bien immobilier, l’acquéreur peut déduire fiscalement les intérêts d’emprunt !
 

…sauf pour certaines personnes !

Malgré tout, votre expert en gestion de patrimoine à Dinard vous recommande de ne pas négliger l’option viagère si vos revenus sont modestes, c’est-à-dire faibles ou fluctuants. Si tel est votre cas, le viager libre vous permettra de financer votre achat, d’autant plus que contracter un crédit immobilier est de nos jours difficile lorsque le demandeur ne dispose pas d’au moins 1 500 € de revenus nets mensuels.
 
Opter pour le viager libre ? Pourquoi pas ! Cela représente après tout un moyen d’accéder à la propriété sans passer par un crédit immobilier lambda.